Tisser dans un cadre: Le tissage éclair

Pourquoi ne pas tisser dans des cadres plus fous les uns que les autres ? Bon… Allez ! Et pourquoi pas ?

Depuis quelques temps, j’ai envie de tisser dans des cadres, et puis, d’autres l’ont fait et de manière très réussie – je pense entre autre à Julie ou encore à Chrys . Alors, comme souvent quand ça arrive, j’ai besoin de laisser passer un peu de temps pour mieux m’approprier l’idée de nouveau.

– Maman, et si tu faisais la marque d’Harry Potter !

L’avantage de la découpe laser c’est que je peux créer mes propres outils. Imaginer des prototypes et tester des choses comme ça pour voir. Le plaisir de chercher, d’essayer, de voir si une image mentale peut devenir réalité. #SherlockduTissage

Les idées bouillonnent et rares sont les moments où je peux les mettre en place, alors quand l’occasion se présente…

deer jane tissage découpe laser tissage poétique

Le choix du matériau s’est porté sur le plexi assez naturellement puisque c’est celui que j’avais avec moi ce jour-là pour mes tests. 🙂

Au-delà de ça, l’idée que le cadre puisse s’effacer pour ne laisser apparaître que le tissage me plaisait bien. Il ne reste ainsi plus que la forme tissée.

tissage eclair deer jane tissage contemporain

Le cadre sert de fondation pour la forme, il est structurant mais sait se faire oublier, il disparaît. Parfois on le devine, on le perçoit avec certains reflets mais il reste discret.

lightning weaving by deer jane weaver

tissage eclair deerjane/ lightning weaving

Un métier à tisser en carton

Envie de se mettre au tissage contemporain ? Pas de souci, aucun besoin d’investissement excessif pour débuter, un carton fera l’affaire pour servir de métier et les restes de laine permettront de s’entraîner…

cardboard loom by DeerJane

Dans mon panier:
– un bout de carton
– des ciseaux
– une règle
– du masking tape

1- Tout d’abord, découper le carton aux dimensions souhaitées. Ne le faites pas trop grand, le carton ne sera pas assez rigide pour subir la tension des fils.

handmade weaving loom by DeerJane

2- Mettre du making tape sur les bords, cela rendra plus solide les encoches une fois découpées.

fabrication métier à tisser en carton/ DeerJane

3- A l’aide d’une règle et d’un crayon à papier, noter tous les centimètres puis découper les encoches.

>> Pensez bien à faire un nombre pair, cela facilitera le tissage pour nouer les fils de chaîne deux par deux à la fin.
Fil de chaîne ? Un coup d’oeil sur le vocabulaire du tissage et le tour est joué.

>> Si comme moi vous ne savez pas compter, lorsque vous montez le fil de chaîne sur votre métier en carton, faites attention à ne monter qu’un nombre pair.

Métier en carton/ DeerJane
cardboard loom/ DeerJane

Votre métier d’essai est prêt, il ne reste plus qu’à tisser !

 fabrication métier à tisser by DeerJane

Avec un point de base et un simple carton, vous pourrez déjà faire de très belles choses.

|Technique Tissage | Tisser sans métier

Au-delà de la simple décoration, le tissage peut aussi être pratiqué sous forme d’installation se rapprochant d’une forme d’art contemporain. Il y a des tisseuses très inspirantes. Je vous invite à voir le travail de Meghan Shimek qui ne se contente pas de tisser en grand, mais fabrique d’énormes tissages qui donnent envie de s’insérer dedans. Même si cette technique est différente c’est elle qui m’a inspirée ce pas à pas de tissage effectué sans métier à tisser.

Tisser sans métier peut s’avérer parfois pratique.
Il s’agit d’une méthode très simple, nécessitant le minimum de matériel qui conviendra à tout débutant.

matériel tisser sans métier

Dans mon panier:
– une baguette de bois
– de la laine mèche *
– des ciseaux

* Il est possible de le réaliser avec de la laine plus fine mais dans ce cas, autant le faire avec un métier à tisser. Cette technique fonctionne surtout avec de gros fils.

La recette:

1- Couper les brins de laine de la même longueur. Pour ma part, j’ai utilisé 16 brins couleur ivoire et 2 brins gris.

DeerJane

2- Nouer chaque brin côte à côte sur le support en bois. Il faut faire une boucle, passer les extrémités du brin à l’intérieur et resserrer le noeud avec les doigts. Votre chaîne est ainsi montée.

monter la chaîne by DeerJane

3- Voici le moment du tissage. Nous allons utiliser le point de base, le point le plus simple du tissage. Pour cela, il suffit de lever un brin sur deux – par exemple tous les brins pairs – puis de passer le fil de trame sur la largeur du tissage. Un petit rappel du vocabulaire ici.

Tisser sans métier by DeerJane

4- Rabaisser les brins levés sur le fil de trame, puis relever un brin sur deux en contrariant le travail précédent. Si vous avez levé les brins pairs, il faudra lever les brins impairs. De nouveau, passer le fil de trame sur la largeur du tissage et rabaisser les brins levés.

no loom weaving/ DeerJane

5- Continuer ainsi jusqu’à obtenir la longueur souhaitée.

Tisser sans métier/ DeerJane

6- Une fois le tissage fini, rajouter des franges pour obtenir un effet plus dense sur la partie basse. Il faut nouer le brin qui servira de frange autour de deux brins de fil de chaîne. Comme précédemment, il faut faire une boucle et glisser à l’intérieur les deux extrémités du brin de frange. Pour que le tissage ne bouge pas, nouer ensuite les deux brins de trame ensemble pour bloquer le noeud.

Nouer les franges/ DeerJane

7- Retourner le tissage, à l’aide de vos doigts rentrer les fils dans l’ouvrage de manière horizontale.

rentrer les fils/ DeerJane

Votre premier tissage sans métier est prêt.

weaving by DeerJane

Plutôt facile à réaliser pour un très beau rendu !

DeerJane X Peace and Wool

Cet été, Peace and Wool a proposé à plusieurs personnes un concours fermé autour du tissage. Nous avions carte blanche, la seule contrainte, utiliser une grosse laine roudoudou: la Superlaine.

superlaine2

L’occasion de sortir de ma zone de confort et d’aller chercher un peu de couleurs et revenir sur un aspect un peu plus graphique que ce que je fais d’habitude. Un tissage un peu plus pop, qui navigue dans les bleus, une Superlaine qui sert de guide, cheminant tout le long du tissage…
Il vous plait ?

Pour ce qui est de la laine, je la connaissais déjà et l’utilisais pour divers projets: bonnet, gros plaid, tissage…
Elle est très agréable à manier. En travaillant le brin, elle peut être séparée et donner un côté plus cotonneux. On peut en voir sur le tissage-souvenir ou sur certains tissages Zens.

Je me suis amusée avec une petite séance photo !!

weaving by DeerJane X Peace and Wool

tissage by DeerJane X Peace and wool

tissage by DeerJane

superlaine

DeerJane X Peace and wool

tissage by DeerJane

weaving by DeerJaneXPeaceandWool

1 2 3 5