Cadeau tissé

Chaque année arrive la période des fêtes et son rituel des cadeaux qu’on enveloppe avec soin. Le plaisir d’offrir, le plaisir de dissimuler… 

Chez nous, en général, on fait dans l’utilitaire, ce qui laisse peu de place à la surprise, mais c’est efficace, jamais perdu, toujours attendu patiemment. Du coup, les paquets ont leur importance, ils sont personnalisés. Un peu de papier kraft, un ruban, une étiquette dessinée… et pourquoi pas un cadeau tissé ?

Niveau matériel, c’est assez simple:
– Un cadeau emballé
– toutes ce que vous pouvez recycler: fibres, bandes de tissus, cordelettes…

Ici, j’ai récupéré des fibres aux tons neutres, mais il est possible de varier les couleurs, les matières, de faire des franges ou de rajouter des perles … 



1- Enrouler la cordelette tout autour de votre cadeau en coinçant le bout derrière le paquet.
Il faut que le nombre de tour soit pair pour faciliter le tissage. Ici 6 tours.

2- Faire un noeud sur la partie arrière du paquet tout autour des cordelettes. Serrer et couper les bouts restants.

3- Commencer par faire un noeud avec la fibre de votre choix autour de la première cordelette, rentrer le bout de fibre qui dépasse en le tissant entre les cordelettes puis commencer à tisser.

Pour la méthode de tissage rendez-vous sur la technique du point de base.

4- Pour finir le tissage, faire un noeud avec la fin de votre fibre et tisser le bout restant entre deux rangs. Serrer bien votre tissage avec vos doigts.
5- Couper les bouts qui dépassent et les rentrer à l’arrière du tissage.

Votre cadeau tissé est fin prêt à être offert !


Hypocras l’apéritif oublié

Il y a une recette que je fais à chaque Noël, une recette pleine d‘épices dont je raffole et que j’aime offrir. Il s’agit de l’Hypocras. Vous connaissez ?

C’est une boisson alcoolisée du Haut Moyen Age qui tient tout à fait son rôle d’apéritif ou de digestif. Une recette à base de vin sucré dans lequel a macéré de nombreuses épices. Il existe de multiples variantes de cette recette médiévale.

La petite histoire raconte que pour garder le vin ou pour cacher le goût d’un mauvais vin, on y mettait du sucre/miel… et des épices selon son budget. Une fois macéré le breuvage était très apprécié et souvent offert comme présent de valeur.

ingredients hypocras/ DeerJane

Noël est passé mais il n’est jamais trop tard pour offrir ou pour accompagner la galette des rois !

Dans mon panier:
– Vin rouge 75cl
– 4 càs miel de votre choix
– Cannelle en bâton x2
– quelques morceaux de gingembre frais
– 1 gousse de vanille
– 4 clous de girofle
– 4 graines de cardamome
– Zeste d’orange

 dose ingrédients hypocras/ DeerJane

La recette:
– Verser le vin dans un grand récipient pour le laisser reposer au moins 24 heures dans un coin.
– Verser 4 cuillères à soupe de miel dans le vin.
– Préparer les épices: broyer légèrement les graines de cardamome, fendre la ville en deux et sortir les grains avec le plat du couteau, découper des morceaux épais de gingembre.
– Verser les épices dans le vin.
– Laisser reposer au moins 24 heures.
– Filtrer le vin pour ne sortir que le nectar.
– Mettre en bouteille.
– Imprimer les étiquettes et les coller.
– Bonne dégustation !

Voici le fichier étiquettes :
etiquette-marble_hypocras_DeerJane

Etiquettes en marbre véritable.

> Vous pouvez mettre les épices dans un sachet que vous plongez ensuite dans le vin. C’est la méthode que j’emploie d’habitude, mais cette année j’avais envie que mes petites épices se sentent à l’aise dans le vin ! J’ai donc filtré une fois le goût de l’Hypocras me satisfaisant.

> L’étape de la macération peut être plus ou moins longue selon vos goûts. De manière simple, je vous conseille de goûter régulièrement une lichette et d’arrêter la macération quand vous êtes satisfait sachant que plus le liquide macère plus fort sera le goût.

maceration hypocras/ DeerJane

> Au fur et à mesure de la macération vous pouvez ajuster le goût selon l’envie. Rajouter un peu de miel (cela adoucit le mélange), mettre quelques graines en plus… Cette année, j’ai mis quelques écorces d’orange à mi macération par exemple.

> Bien sûr, je vous propose ma recette de base, mais elle est modifiable à souhait et il y a sûrement des tas de mélanges à faire qui seront excellents avec du poivre, du piment, des agrumes, de la menthe fraîche…

> La recette de base, la plus simple se compose souvent juste de gingembre et de cannelle avec parfois un peu de miel.

> Il m’est arrivé de remplacer le miel par du sirop d’agave. Ca passe très bien.

Le breuvage se conserve facilement plusieurs années.

Bonne dégustation à vous !