Le tissage nuage de pluie

La nuit, les rêves, s’endormir, les peurs, la couette, les doudous, les histoires… Bien au chaud, emmitouflé, quoi de mieux qu’un petit objet pour aider à adoucir les nuits agitées.
Un bout de poésie, un soupçon d’idée, quelques chutes de laine, voici un doux mobile, facile à faire, inspiré du tissage, entre le dreamcatcheur et la tapisserie murale.

Un bijou de mur pour accompagner les rêves.

presentation

Dans mon panier:
– un petit métier à tisser (ou un carton)
– du fil de coton
– de la grosse laine
– des ciseaux
– du papier canson
– du fil argenté
– une bombe de peinture cuivrée
– des aiguilles

matos
assiette céramique / handmade DeerJane

Première étape: le tissage nuage

Tout d’abord, il faut monter le fil de chaîne sur le métier à tisser. Vous pouvez retrouver deux méthodes ici.

chaine

Pour cette fois, j’ai choisi de doubler le fil dans les encoches.

Pour que le tissage tienne, il est préférable de tisser un brin de laine au départ, pour maintenir la chaîne correctement.
( Pour le vocabulaire, vous pouvez lire ou relire l’anatomie d’un métier à tisser)

trame1

trame2

1. & 2. Une fois la laine tissée sur quelques rangées (1.), prendre de la grosse laine ou de la laine mèche et faire des boucles (2.) en passant de temps en temps sous un fil de chaîne pour la maintenir.

[ holala ! je n’ai pas mis de 3.]

trame3

4. Continuer en enroulant grossièrement la laine de manière aléatoire pour constituer petit à petit le corps du nuage.

>> Plus vous passez par dessus, par dessous la laine déjà tissée, plus vous aurez de matière pour votre nuage. N’hésitez pas à emmener votre laine dans tous le sens.

5. Terminer par quelques rangés de laine pour bien maintenir le tissage lorsqu’il sera retiré du métier.

Une fois le nuage constitué, il faut couper les fils de chaîne et les nouer sous le nuage, deux par deux.

coupe

Vous pouvez décider d’arrêter là, en laissant pendre les fils de chaîne vous avez déjà un effet de pluie.

weaving by DeerJane

Sinon, à l’aide d’une aiguille, vous cachez les fils derrière le tissage en les rentrant dans les « mailles » à la manière d’un tricot.

fil

Les fils ne doivent plus dépasser du nuage.

Deuxième étape: Les gouttes de pluie cuivrées

decoupe

5. Prendre des feuilles de papier canson pas trop fines et les bomber avec une peinture cuivrée. Laisser sécher.
>> Avec un bombe, le résultat sera plus net qu’avec un pinceau.

6. Coller dos à dos les feuilles cuivrées et découper avec des ciseaux, les gouttes de pluie.

goutte

7. Prévoir le nombre de gouttes souhaité et faire plusieurs essais pour les installer.
8. Coller le fil argenté entre les deux feuilles cuivrées puis coudre, avec la longueur désirée, chaque goutte au tissage.

Enfin, pour tenir le tissage nuage sur un clou, enlever le tissage du métier et passer une baguette en bois à l’intérieur des boucles en haut du tissage.

bois

Il n’y a plus qu’à le poser sur un mur. La baguette reposera directement sur le clou.

fin

Dans l’idéal, j’aurais aimé mettre des miroirs en forme de goutte , ou des jolies gouttes en bois… Mais le petit côté cuivré rend très bien aussi.

Related Posts
9 Comments

Leave Your Comment

*